Menu

Réflexologie plantaire et ménopause

3 Comments

La ménopause n’est pas une maladie, c’est un phénomène physiologique qui indique la fin de la capacité de la femme de donner la vie à un enfant. Cette étape englobe la diminution progressive de l’activité des ovaires jusqu’à leur arrêt total et signifie la fin des menstruations. Pour que la ménopause soit définitive, il faut compter un an sans période de menstruation. Cet événement se produit le plus souvent entre 45 et 52 ans.
Mais pour plus de la moitié des femmes cette période reste difficile car elle est accompagnée de différents symptômes qui peuvent être gênants au quotidien même s’ils restent bénins : fatigue, dépression, irritabilité, insomnie, sécheresse de la peau, prise de poids, sécheresse vaginale, baisse de la libido, bouffées de chaleur ; d’autant plus que ces symptômes peuvent durer de quelques mois à plusieurs années.

Le plus commun de ces symptômes reste les bouffées de chaleur. Il s’agit de sensations soudaines de chaleur, pouvant causer une transpiration abondante, suivie par la sensation de froid et par le rougissement de la peau.
Elles sont provoquées par le changement du niveau des œstrogènes dans le corps, ayant un effet direct sur l’hypothalamus, une glande située dans la boite crânienne.
L’hypothalamus régularise la reproduction, la température, le stress, l’appétit, le sommeil et la température du corps. Sensible aux changements, il provoque une chaîne interne de réactions que les femmes sentent comme «bouffées de chaleur».

Il est possible de gérer les bouffées de chaleur avec quelques petits ajustements :
– Connaître vos déclencheurs : boissons chaudes, plats épicés, alcool…
– Avoir une alimentation saine, ne pas sauter de repas (baisse de la glycémie)
– Réduire la consommation de sucre raffiné (sucre blanc, pâtes blanches, pain blanc, riz blanc)
– Aller régulièrement à la selle (au moins 1 fois par jour)
– Boire beaucoup d’eau
– Diminuer le stress grâce à des respirations profondes et lentes, de la méditation ou d’autres techniques de relaxation
– Parler et exprimer vos émotions au lieu de tout garder en dedans
– Assurer un bon sommeil

La sévérité des symptômes dépendent donc aussi du style de vie, de la nutrition et de l’état psychique de la femme.
C’est une période qui ne rime pas avec la fin de la bonne santé,
de la féminité ou de l’activité sexuelle
.

La ménopause est parfois appelée « changement », mais en apprenant à traiter les effets secondaires et avec des mesures pratiques à intégrer dans son style de vie, elle peut ne pas être un changement négatif. Dans les traditions ancestrales la ménopause était considérée comme le temps de la sagesse.
Mais nos sociétés modernes gomment littéralement cette magnifique période en nous maintenant artificiellement sous hormones, à tel point que des femmes ménopausées peuvent se retrouver avec des cancers hormono-dépendants, qu’elles n’auraient pas eu sans traitements de « substitution ». Les traitements dits naturels à base d’hormones végétales fonctionnent selon la même logique que les traitements artificiels et ont potentiellement les mêmes effets en matières de cancers hormono-dépendants, kystes, fibromes etc.
Nous ne sommes pas censées être sous estrogènes toute une vie et en permanence, et l’on ne peut pas impunément changer notre biologie, d’autant que les bouffées de chaleur reprennent dès l’arrêt des traitements hormonaux, naturels ou artificiels, c’est donc reculer pour mieux sauter.

Photo Pixabay DG-RA

Pour ma part, je conseillerais plus volontiers une approche plus douce et naturelle. Vous pouvez essayer :

L’HOMÉOPATHIE
Pour les bouffées de chaleur, le choix dépendra de vos symptômes.
Vous pourrez prendre 3 granules à chaque bouffée de chaleur (maximum 5 fois par jour) des médicaments suivants ou en traitement de fond 3 granules / jour
Sanguinaria canadensis 4 CH : en cas de bouffées de chaleur avec rougeurs des joues et des oreilles
FSH 9 CH : celui-ci n’est pas issu d’une plante, mais fait partie des traitements d’organothérapie (extraits de glandes endocrines)
Belladona 9 CH : en cas de bouffées de chaleur aggravées par le bruit, avec des sueurs et des maux de tête
– Lachesis mutus 9 CH : pour des bouffées de chaleur avec une sensation de constriction au niveau du cou
Sepia 15 CH : si les bouffées de chaleur sont matinales, accompagnées de suées et d’une impression de fatigue intense
Lilium tigrum 9 CH : indiqué lorsque les bouffées de chaleur ont lieu plutôt la nuit, avec sueurs froides et palpitations
Pour les troubles de l’humeur (3 granules / jour)
Sepia 9 CH si vous voyez tout en noir, n’avez envie de rien ni de voir personne
Lachesis 9 CH  si vous avez des sautes d’humeur, oscillant en permanence entre colère et abattement
Ignatia 9 CH si vous ressentez des angoisses avec une sensation de boule dans la gorge ou dans l’estomac

Si vous trouvez cela trop contraignant, je vous conseille une solution complexe :
Lachesis complexe n°122 (20 gouttes 3 fois / jour)

Photo Pixabay Lebenmittlepfotos

LA PHYTOTHÉRAPIE
La sauge (Salvia officinalis) pour les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.
Le millepertuis (Hypericum perforatum) pour les troubles de l’humeur.
La valériane (Valeriana officinalis) pour le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil..

LA GÉMMOTHERAPIE
Macérât glycériné  de bourgeons de framboisier (rubus idaeus) 15 gouttes matin et soir – cure 25 jours

Demandez conseil à votre pharmacien, un acteur privilégié de votre santé.
Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Et surtout n’hésitez pas à prendre un rendez-vous
pour une séance de
RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE

La réflexologie plantaire peut vous aider en réduisant les symptômes tout en équilibrant votre corps et vos émotions.

L’activation des zones réflexes est un moyen à ajouter aux différentes modifications de votre vie courante. Cela permet de mettre de votre côté tout ce que vous pouvez faire pour avoir une ménopause paisible.

En réflexologie plantaire, le traitement consiste à renforcer le système endocrinien et stimuler les organes qui, en raison de ce déséquilibre hormonal peuvent souffrir d’une diminution de leur activité, réduisant les défenses immunitaires et la régénération cellulaire.

Comment la réflexologie plantaire peut vous aider lors de la péri-ménopause ?

Durant la péri-ménopause, période qui précède ou qui suit la ménopause, la femme connaît une transformation biologique liée aux changements hormonaux. Mais la nature a tout prévu : lorsque les ovaires cessent de produire les hormones féminines (progestérones puis estrogènes), ce sont les glandes surrénales (et un peu l’utérus) qui prennent le relais et qui vont en produire. La quantité produite sera néanmoins insuffisante pour maintenir les règles et la fertilité, mais suffisante pour se sentir bien, aidées dans cette tâche par le foie et la thyroïde.

Le travail du réflexologue sera donc de stimuler ces différentes zones.

Stimulation du système endocrinien :
– l’hypophyse, la glande qui réglemente les autres
– Les glandes surrénales qui sont très importantes après la ménopause en tant que fournisseurs d’hormones
– La thyroïde et la parathyroïde qui équilibrent les niveaux de phosphore et de calcium et permettent de réguler le métabolisme
Stimulation du système reproducteur :
– les ovaires pour réguler la faible production d’hormones
– L’utérus pour maintenir une bonne circulation sanguine
Stimulation des zones du cerveau : l’hypothalamus (stimule l’hypophyse et les contrôles de la température corporelle) et la glande pinéale (rythmes biologiques, et le sommeil)
Stimulation des zones d’élimination 
– le foie pour détoxifier et réguler la chaleur du corps ainsi que le transport des protéines
– Les reins pour filtrer le sang et équilibrer les fluides corporels
Stimulation du système lymphatique pour favoriser un bon retour de la lymphe et éviter la stagnation dans les membres inférieurs
Stimulation du côlon et du rectum
pour réguler les habitudes de défécation et éviter les problèmes de constipation
Stimulation du système immunitaire
– la rate, le thymus
Stimulation du plexus solaire pour renforcer l’estime de soi, relaxer le corps et l’esprit, promouvoir une l’image de soi positive et aussi stimuler la volonté.
Stimulation de la zone cardiaque et du cœur pour soutenir l’équilibre émotionnel en relâchant les tensions, promouvoir une énergie positive dans le chakra du cœur.
Soulagement du stress en relaxant le diaphragme et les surrénales pour faciliter la respiration, et favoriser la relaxation, les épaules et la colonne vertébrale
pour relâcher les tensions nerveuses

Photo Pixabay nosheep

La relaxation par le toucher s’adresse à la fois au corps et à l’esprit et aident à rééquilibrer les énergies. Une bonne façon de se réapproprier son corps.
Avec un massage régulier durant quelques mois, les femmes peuvent conserver durant plus longtemps jeunesse et beauté, en retardant l’arrivée des désagréments de la ménopause.
Se détendre avec la réflexologie permet de gérer le stress engendré par la ménopause, de détendre les tensions musculaires, de soulager les douleurs articulaires et de gérer les troubles du sommeil.

Pour un mieux être durable je recommande 1 séance toutes les 2 semaines

Séance – 50 €
Forfait  5 séances 150 €
Réservation
06 83 93 75 44

 

 

 

Étiquettes : ,

3 thought on “Réflexologie plantaire et ménopause”

  1. Philip dit :

    Hi, how are you? This post has actually been the
    very best thing I’ve checked out throughout the day.

  2. seksitreffit dit :

    Such a refreshing point of view. I have actually grateful I came across your blog site.

  3. Lane dit :

    Hi, I hope you are well. I really delighted in reading this blog.
    I look forward to your next post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 − 8 =